L’Heure de l’électro

Le Havre ville rock, comme en témoigne la timeline du site Rock In Le Havre cela est vrai depuis les années 60-70 et perdure jusqu’à nos jours avec une scène toujours bien active. C’est d’ailleurs grâce à cette scène que les musiques actuelles ont été un peu reconnues, officialisées et ont trouvé place dans l’Agora puis le Cabaret Electric. Le Hip Hop lui, a eu plus de mal à s’imposer et s’organiser, venant souvent des quartiers périphériques, bien que présent depuis les années 90, on pourrait dater sa percée aux années 2000 grâce au label DIN RECORDS et Médine qui a su poser la place du Havre sur la carte du Rap Français. Depuis, les Fonky Fraîche Party avec les Serpat, Acoosmik ou encore DEF ont su maintenir cette scène au moins au niveau local parfois plus loin. (Plus d’infos sur le Havre Hip Hop pour ça!) Mais un troisième raz-de-marée des musiques actuelles est (enfin!) en train de poindre dans la cité océane: il s’agit des musiques électroniques!

Logo des soirées Healectronic Experience de LH MUSICAL TOWN

En effet, depuis 2-3 ans, on constate une recrudescence des soirées mix électroniques dans les bars, une relance et une certaine ouverture dans les boîtes de nuit Havraises ainsi que dans les salles de musiques actuelles. Et pour cause les gamins des années 90-2000 biberonnés à l’électro et à la démesure du choix musical d’internet commencent à sortir et à festoyer en demandant une musique qui leur ressemble, quoi de plus normal!

Longtemps, ces musiques électroniques furent cantonnées à l’illégal avec les défricheurs des Free parties Techno dans les champs de l’estuaire ou les valleuses du Pays de Caux, avec quelques grosses soirées officielles dans les années 2000 mais rien de plus. Les DJ, ou anciens amateurs de ces sonorités se réveillent après s’être un peu posés dans la vie et décident de s’imposer pour animer la vie nocturne Havraise qui ne demande que ça, à l’instar de l’association MusicMakesMeDance=3MD! Ou encore furent elles tenues à l’expérimental comme les excellemment déconcertants groupes que PiedNu fait venir pendant son festival.

Beat them All 17/01/2014 – Soirée 3MD au Tetris

Pourtant, ces musiques électroniques se sont immiscées dans toutes les autres depuis les années 90, aussi bien la pop, que le Hip-Hop lui doivent leur renouveau fusionnant avec toutes les ambiances musicales dans des machines électroniques de plus en plus intuitives (samplers, claviers, pads, MPC,…). Les groupes Dick Voodoo et Tokyo Overtones en sont la preuve.

Il était temps, car comme le faisait remarquer récemment de manière très acide, la page “Tout pour Hav’” les boîtes de nuit au Havre avec leur soupe “semi électronique dance NRJ pouet pouet” commençaient à ne plus intéresser ni les plus jeunes en quête d’un son underground ni les plus anciens trente- et quarantenaires adeptes d’une ambiance plus authentique pour danser. Il reste encore beaucoup à faire pour rendre les rues “des magasins généraux” et d’Iéna calmes, sécures et attractives pour tous, avec des videurs aimables, à des tarifs et des consos raisonnables, et pas de racket permanent aux vestiaires mais c’est un début d’ouverture surtout du coté de l’ancien Cosy Box / Del Rio la Péniche, à l’éclipse/ancien WAB et au Club W! On ne reviendra pas sur ce débat plus que ça…

C’est par la House et la Techno Minimale que le renouveau sera venu. En effet, le coté Pop de la house et sa diffusion commerciale permet à tout un chacun d’apprécier des morceaux plus mainstream qui permettent de forger nos oreilles à ces sons parfois durs et froids que l’on trouve dans la musique électronique: on peut citer entre autres les soirées Nuit Sauvage, Animale, Teufel et 329ème, Healectronic Experience, Minimal town et le collectif Parisiano-Havrais Lateral Thinking ou encore La Douceur. D’ailleurs, on peut remarquer que des associations étudiantes s’en sont mêlées, parfois en co-production, comme LH Musical Town ou encore un collectif monté avec des gens des Beaux Arts et d’autres autour de la vie culturelle Havraise comme 329, pour dynamiser la vie nocturne Havraise en y ramenant ainsi du sang neuf.

329ème 16/05/2015 – Soirée 329 au Tetris

Isa aka Janine aime le vinyle nous ramena un peu de chaleur soul avec sa House accompagnée souvent par les fresh boys, notamment Incredibl’Chapo et DjarOne. Le collectif Dieppois Sous-Marin s’est incrusté dans les soirées Havraises pour promouvoir sa vision de la musique électronique en s’associant avec LH Original formant MAGNETO 2.0 et lorgne parfois du côté électropical et anglishe 2step. Des DJs comme DREW ont trouvé leur sauce de mixs rassembleurs entre house et french touch qui plaît à toute une génération de 20 à 40 ans et se mettent même à la production (nouveau projet Plaisirs) preuve que l’on avance dans le bon sens,  il entraîne maintenant dans son sillon le collectif NAPS (Not Another Panda Story).

Pour démontrer que les mentalités changent, l’institution des bars, le Mc Daid’s propose des soirées mix dans sa cave à concerts, et beaucoup d’autres s’y mettent ; L’Happy, les Zazous ou encore La Petite Rade dont la terrasse face à la mer se prête parfaitement à des après midis électro au soleil d’été. Un bar a même fait des Befores électroniques son identité, c’est le Pop Sound Café, quartier Saint François, bravo à eux pour ce concept innovant au Havre.

MAGNETO 2.0 à la Petite Rade

Un nouveau chapitre s’ouvre désormais à la diversification des offres dont MusicMakesMeDance qui va s’attaquer à la Bass Music spécifiquement (entendez par là DrumnBass, Dubstep, Trap, GlitchHop,…) ou encore slap! qui voudrait monter des événements  “différents” autour des musiques électroniques diverses voire même au delà. L’heure est aussi à fédérer le public en proposant des sonorités nouvelles pour le conquérir et contenter les goûts de tout un chacun. Les organisateurs de soirées m’ont aussi indiqué qu’ils aimeraient en organiser plus, qui ne soient ni des apéros mix dans les bars, ni des grosse darasses de 1000 personnes au Tetris ou aux Docks, mais qu’ils cherchent des lieux agréables ouverts après 2h pour des soirées moyennes entre 100 et 300 personnes, sans prétention, pour affiner leur son et contenter leur public, avis aux tenanciers!

A quand des soirées Hardcore, Breakcore, Abstract, Glitch, Trance, Trip Hop, IDM, Breakbeat, autant de termes barbares pour des sous genres électro qui méritent diffusion et soirées dansantes pour varier les plaisirs et ouvrir le public à ces nouveaux horizons musicaux?
Quid d’un lot de producteurs Havrais reconnus nationalement et même au delà ? (ex: Orekon sur bandcamp https://orekon.bandcamp.com/album/complete-silence)

LH ville de béton, ville de toutes les musiques, plus souvent dans l’alternative que dans le généraliste, futur bastion de la techno? En tout cas, la ville a encore de beaux jours musicaux devant elle avant de concurrencer BERLIN!!!

T Shirt LH Original – Alignant Le Havre avec les autres villes qui bougent dans le monde!

Éventail de soirées à venir:

MASSIVE BASS ADDICT vendredi, à 23:00 – Delrio La Peniche

Healectronic Experience : MUNDOPAL (Live) – DENISE WRIGHT – DAPHI vendredi, à 23:55 – Club W

Together @ Pop Sound Café vendredi 5 juin, à 19:00- Pop sound café

MASCARADE SHOW ! vendredi 5 juin, à 18:00
66 rue Abbé Herval le havre
► 18h – 22h : Mascarade Shop // Exposition Alexandre Delaunay★ EXPO & PARTY ★
► 22h – 02h : Le Merle Moqueur // Dj set Pierre 3000 (Paris)

BAD JOKE KRU Birthdays Party ! samedi 6 juin, à 22:00 -L’Underground Rouen >> C’est à Rouen mais c’est à voir!

PULSATIONS / MULTIBEAT SO NORD samedi 6 juin, à 23:00 – le club W

One thought on “L’Heure de l’électro”

Et vous qu'en pensez vous?