Archives de catégorie : Exposition

Interview: LH Ø, en gare zéro?, (prêts, partez) côté culture

Vous le savez peut-être notre site Agend’Havre est très impliqué au niveau local de notre ville et agglomération, parfois au delà de la vie culturelle uniquement (Ouest Track Radio, liens avec Tetris, certains bars et lieux,…).
Dans ce cadre, il y avait le festival des alternatives pour sauver le climat , Alternatiba le Havre fin 2015.
Nous y avions rencontré pas mal d’acteurs, bénévoles ou non, dans les alternatives concrètes et locales, dont quelques uns ont construit un projet qui nous paraît très abouti et qui en arrive à sa dernière phase de développement avant la décision finale du jury de Réinventer la Seine: il s’agit du projet LH ZERØ dans Le Hangar Ø porté par l’association LH-Ø.
( A propos sur le FB: LH-zéro, pour zéro déchet, zéro énergie, zéro carbone est une association Havraise ayant pour but de promouvoir localement une transition écologique citoyenne. Elle a été créée pour répondre à l’appel à candidature de Réinventé la Seine (Paris – Rouen – Le Havre) sur le site du Hangar 0. Son projet est de réunir en ce lieu emblématique des acteurs locaux de la transition écologique au sein d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).
Ce projet s’inscrit dans une approche systémique et globale, la permaculture qui repose sur la sobriété des moyens et des ressources ainsi que la circularité des flux et des échanges. Sa gouvernance est démocratique. Le principal objectif de LH-zéro est de rechercher des solutions innovantes pour parvenir à la résilience du territoire de la Ville du Havre face aux crises multiples. LH-zéro pense que ces solutions sont à trouver parmi celles portées par les habitants eux-mêmes, en leur redonnant un pouvoir sur leurs conditions de vie.
Dans ce projet, le Hangar 0 est un lieu de production, d’expérimentation, de formation, d’exposition et d’échange…
)

A l’occasion de la soirée de soutien au projet au bar le Dauphin, ce samedi 24 juin, Brice et Charlotte (deux porteurs du projet parmi la dizaine de personnes qui travaille à sa concrétisation) ont répondu à nos quelques questions en lien avec notre Agenda Culturel:

AGDH: Comment comptez vous insérer de la vie culturelle dans ce nouveau lieu de vie locale?
LHØ: Premièrement, déjà il y aura une présence quotidienne car il y aura des artistes-artisans sur place puisque une partie du lieu se compose d’ateliers loués à des créateurs du réemploi. De plus, leurs productions seront exposées et vendues dans la boutique et un espace d’exposition permanent dans le Hall nous permettra de mettre un artiste à l’honneur chaque mois.

A: Et plus ponctuellement, prévoyez vous des temps forts?
L: Bien évidemment, pour faire vivre notre Hangar, il est prévu 4 week-ends de mini festivals dans l’année autour de la transition pour aborder les thèmes de l’agriculture urbaine, du réemploi, de l’écoconstruction et des énergies renouvelables. Cela donnera lieu à des concerts, des initiations et sensibilisations et autres portes ouvertes tout public dans nos ateliers.

Au delà de l’aspect culturel, comment organiserez vous l’accueil du public toute l’année?
LH Zero sera totalement ouvert et  toute l’année au public notamment avec son restaurant qui proposera en plus des cours de cuisine, et certains artistes proposeront leurs services, c’est prévu aussi!
A terme, nous tendrons aussi à l’autogestion des jardins par les citoyens du quartier.

Comment voyez vous votre interaction avec les alternatives Havraises?
Notre projet est un labØratoire pour des interactions nouvelles dans le cadre de l’économie circulaire, par exemple on a déjà créé un partenariat avec Aquacaux à Octeville, le Repair Café actuellement hébergé à La Fabrique du quartier Danton ou encore dès l’ouverture avec l’Université du Havre.
La mise à disposition de nos locaux sera possible simplement en nous contactant et nous rencontrant pour définir les modalités.

OK merci pour toutes ces informations détaillées. On vous dit « MERDE » pour votre oral le 3 Juillet et attendons impatiemment la décision vers mi Juillet. Comment marquerez vous le coup si vous êtes vainqueurs?
Si nous sommes sélectionnés nous organiserons une grande soirée avec notre parrain Little BØB!

Archi bien! voilà une belle info exclusive, à suivre donc…

Agend’Havre vous donnera bientôt des nouvelles de ce beau projet ambitieux et tourné vers un futur souhaitable!

Plus d’infos sur Facebook et le descriptif du projet sur le site: http://lhzero.weebly.com/
Formulaire de soutien financier au projet LH Ø

 

Pourquoi Agend’Havre s’implique dans Alternatiba?

bando_mouette[1]

Agend’Havre est un agenda culturel associatif et participatif, comme nous vous le rappelons à chaque article. Notre but est d’informer, en collectant, grâce à vous, des informations sur les initiatives de sorties culturelles au Havre, dans son agglomération et parfois un peu plus loin. Nous voudrions que chaque Havrais s’implique et participe à la vie culturelle de notre ville et rencontre ses concitoyens. Nous croyons à la culture comme un lien social qui enrichi les gens et les rapproche les uns des autres, les aide à se comprendre, se respecter.

Durant nos années à la découverte des acteurs culturels locaux, nous avons fait des rencontres avec les alternatives locales portant des projets aux valeurs proches des nôtres et qui ont pu nous influencer ; Associations, troupes d’amateurs, rockeurs au grands coeur, artistes de rue, artisans locaux, écologistes, vélorutionnaires, décroissants, circuits courts, incroyables comestibles,  AMAPs,  disco soupe,…  portant les valeurs altruistes et de partage que nous prônions déjà.

Le projet Alternatiba arrive donc à point nommé pour rassembler tout ce petit monde pour le dialogue en un festi’village des alternatives concrètes, dans un mouvement positif pour changer le système, PAS le climat, mais par la base, la citoyenneté…et cela parallèlement à la COP21. Il y a des gens politisés dans Alternatiba (charte), pourtant pas forcément tous à la même enseigne, mais le but n’étant pas de recruter pour leurs partis et associations, ils décident plutôt de conjuguer leurs efforts pour accomplir leur part de citoyen et faire connaître au grand public, toutes ces initiatives locales déjà à l’oeuvre pour améliorer le monde, en allant au delà du simple et triste constat de dérèglement, si ce n’est le changer complètement en un claquement de doigts.

Nous savons que l’on ne peut pas changer tout le système tout seul, mais on doit commencer par soi-même car il faut bien commencer quelque part… montrer l’exemple de ce que l’on peut changer à sa petite échelle et les projets que l’on peut initier en synergie avec les autres…

Flyer_programme_Page_2-1024x722[1]

Nous sommes donc volontaires sur ce projet et vous invitons cordialement à passer un peu de temps au festi’village, en volontaire comme en simple visiteur curieux, ce prochain week-end du 26 & 27 septembre 2015, place du vieux marché au Havre (muséum d’histoire naturelle/rue de Paris) , pour partager avec nous cet enthousiasme en suivant des conférences, ateliers, des jeux, débats, expos, concerts, une electro soupe,…au sein des alternatives locales et concrètes pour le monde de demain.
Restauration et buvette sur place.

Des Boujoux.
Agibi pour Agend’Havre

Imagine…arium

Il pleuvait ce week-end sur LH? Il faut bouger, chercher le soleil! Il était au rendez vous de l’Imaginearium ce samedi à Saint-Jouin-Bruneval!

2015-04-25 19.16.47
Promenade bucolique dans un cadre féerique . . .  Regarde un arc en ciel! Mais non, c’est le sourire d’Oria et Christophe! Depuis septembre ils œuvrent à la rénovation d’un clos masure pour accueillir leurs rêves.

2015-04-25 19.14.42

Autour de leurs préparations culinaires et leurs bières régionales, ils nous proposent un exposition, photos, peintures, sculpture, . . . marqueteries?!

L’Imaginearium nous promet de belles rencontres! Ce salon de thé et lieu d’exposition nous apporte du calme et de la fraîcheur alternative à nos remous citadins.

10405437_368105930064671_6846204892156935840_n

À très vite…

Vernis sages? Kezako…

En peinture lorsque l’oeuvre était terminée, vernis séché, prête à être exposée au public, on disait qu’il y avait vernis sage, de là sera peut-être dérivé plus tard le mot vernissage… ou pas, en fait on en sait rien…

L’art du vernissage reste une discipline culturelle qui vaut largement son pesant de cacahuètes et son cubi de piquette. Bref, c’est une discipline culturelle trop ignorée du grand public qui pourtant connaît un regain de croissance plutôt intéressant actuellement dans nos contrées Havraises. C’est pourquoi nous tenions à vous en causer dans ce premier vrai billet d’Agend’Havre .

C’est à la fois une soirée buffet gratuit à volonté Clin d'oeil et un événement où l’on arrose une nouvelle exposition avec parfois un petit discours ou une présentation de l’artiste. Alors que le premier assure l’attrait du chaland, pour la seconde on aurait tort de ne pas se laisser tenter par l’expérience un vendredi soir, en afterwork (après-taf) ou before (introduction) de soirée pour le simple besoin de communication autour de l’exhibition du prochain mois, trimestre, semestre… car même si cela ne vous transcende pas artistiquement, vous pourrez dire que le Bordeaux était super!

10998313_735787673200762_7528012250249511684_n Vernissage expo de mars 2015 à l’Hair Unik

Loin des pigouilleries* parisiennes et son lot de pique-assiettes descendant de leur Stannah, Le Havre rivalise étonnamment de lieux originaux (coiffeurs, lieux de patrimoine, ancien hangar à glace,…) et d’expositions éclectiques méritant que l’on jette le regard sur l’art local ou d’ailleurs. Pas seulement pour l’attrait de sa défiscalisation facile ni son lot de copies collées de l’original mais aussi sa multiplication d’applications dans les domaines des meubles expérimentaux en carton aussi bien que du photographe du dimanche ayant aguerri son oeil pour un regard bien personnel sur le LH, des fonds de pots de peintures recréant une épaisse oeuvre de matière dense et abstraite ou encore les street-artistes innovant en peinturlurant des chocolats!

Les vernissages c’est aussi toute une ambiance bon enfant, s’éloignant un peu du business de l’art pour des rencontres conviviales et non commerciales entre gens de culture, fêtards, curieux et quidams (attirés par l’odeur des petits fours, restés pour le plaisir de l’art), somme toute un moment agréable à passer à retisser un peu le lien social entre les classes et les mondes qui ne cohabitent que trop peu parfois…

Cette semaine au programme quelques vernissages:

*pigouillerie: mot inventé venant de pigouiller => répandu dans les dialectes de l’Ouest de la France au sens de « agiter, troubler l’eau, barboter, patauger, piétiner dans un terrain boueux » ex: « Le bézot y pigouille dans le plat avec les mains, dès! »